Le tracé du Mickey

En ces temps ou de nombreux premiers ministres de la santé s’expriment abondamment, montrant ainsi les limites de la charpentothérapie, fut elle manuelle, il nous a parut important de révéler au public une manipulation tout aussi inquiétante ou presque.
En effet, faisant suite à la visite de l’exposition * consacrée au travail de Boucq sur les tracés régulateurs régissant les cathédrales et la Joconde.


le professeur Delson fut soudainement pris d’hallucinations…

Excès de géométrie ou de nourriture rapide ?
Il en résultat une intuition fulgurante… Ronald + Donald : deux prénoms prédestinés, encore un coup des Américains.
Il n’en fallait pas plus pour que le Professeur se mettent en quête de découvrir la Géométrie secrète régissant « l’œuvre » de Disney et ses desseins (dessins ?) cachés.
La Vérité ne s’est pas fait attendre.

1- Les oreilles du Mickey
2- Les yeux du Mickey
3- Les bras du Mickey
4- La culotte du Mickey
5- Le bas de la culotte du Mickey
6- Les pattes du Mickey
7- Les pieds du Mickey

Comme vous pouvez le constater, le tracé du Mickey obéi à de nombreuses Arcannes secrètes :
Inscrit dans un cercle et un carré, l’analogie avec l’Homme de Vitruve est saisissante.
La partition horizontale en 8 symbolise l’expansion matérielle du Mickey (hélas sans commentaires)
La partition verticale en 7 se passe, elle aussi, de commentaires : les 7 péchés capitaux, les 7 jours de la semaine, les 7 nains, les 7 doigts de la main, la liste serait trop longue à établir.
Cette partition ne doit rien au hasard
Que se soit en empans, coudée, palmes, pieds ou paumes, pour une base de 1  la diagonale des rectangle est égale à 1.618 !!! 1.618, vous avez bien lu.
Plus grave encore
Les deux triangles inversés (sceau de Salomon) sont les symboles alchimique de l’eau et du feu.
Ces Eléments se retrouveront, respectivement, dans « Steamboat Willie » et  « Mickey Pompier ».
Toutes ces preuves sont accablantes.

Pire encore: la queue du Mickey n’est pas sans rappeler la partie supérieur de l’Oudjat, l’Oeil d’Horus, garant de la vie éternelle de l’Egypte antique.
Cela signifie, en termes à peine cachés, que l’Initié qui réussira à attraper la queue du Mickey aura droit à une partie gratuite, en d’autre terme à l’Eternité.

Comme chacun sait, Disney fut initié dans l’Ordre para-maçonnique Demolay.
Aussi, son « oeuvre » est elle  truffée de références occultes et satanique, de nombreux sites délirants et paranoïaques sur la toile en général et Fessebouc en particulier sont là pour nous le prouver. Nous sommes donc heureux et fier d’avoir  apporté notre pierre à cet édifice pour le moins branlant.

* Musée de la rue Cadet, du 11 mai au 16 octobre 2019.

Une pièce exceptionnelle

Pot de lapin
Pierre tombale de lapin (chêne 78.5 cm x 40 cm) circa 1250

Dans le cadre de l’exposition temporaire du Musée de Tours

http://www.museecompagnonnage.fr/pratique-agenda-3-324-0.html

Un document exceptionnel sera peut-être enfin montré au public. Il s’agit d’un très intéressant témoignage des us et coutumes des ouvriers du moyen âge.

En effet, cette pierre tombale en bois gravé a été récemment découverte par le professeur Delson, dans les latrines d’un cabinet de curiosité du XVIème. Son analyse et son interprétation semblent désormais faire l’unanimité tant chez les archéologues que les historiens et les scientifiques non spécialisés.

Il s’agit selon toute vraisemblance d’une représentation des rites et mystères moyenâgeux relatifs au passage du grade d’apprenti (le lapin) au grade de compagnon.

Ce passage consistait entre autres à l’ablation symbolique des oreilles et de la queue, telle qu’encore pratiquée au R.E.A.A (Rite Espagnol Ancien et Accepté) et à la mort rituellique suivie la résurrection de l’Initié sous forme de pâté ou de civet.

Le récipiendaire devait ensuite offrir à boire (« payer un pot ») à ses pairs. Il lui était ensuite communiqué les reconnaissances de son état, dont le célèbre : « Haut les mains – Pot de lapin ».

Les documents de cette époque sont extrêmement rares, seul un vitrail, attribué à Jean Conil et financé par les Charpentiers de la Cène, nous était parvenu à ce jour pour nous éclairer faiblement.