Faute reconnue

Actualités


La réédition du 1er carnet a permis de corriger les erreurs des pages 49, 69 et 76.
Nous renouvelons nos félicitations et notre gratitude à ceux qui nous les ont amicalement signalées.

Rassurez-vous, le second carnet comporte également des erreurs de recopiage.

Voici ce qu’il faut lire p.7 :


Les recommandations de méthode et de rigueur restent d’actualité !
(« Quand on sait faire une chose, on le fait, quand on ne sait pas, on l’enseigne »).

Il y a aussi un lézard dans la résolution de l’exercice de la page 14, on vous laisse le découvrir, la réponse est sur le site.

Il doit bien rester des trucs à droite à gauche, le diable se cachant dans les détails…

 

A propos de diable, nous avons découvert depuis peu son sous-traitant : le démon Titilivillus, spécialisé dans la faute de frappe, la coquille, le recopiage, le bourrage de photocopieuse et les problèmes de reproduction où même les lapins sont concernés.


A noter : l’évolution de l’iconographie :  du démon basique au colporteur boiteux portant sa hotte (plus pleine de « Petit Albert » que de « Gros Robert » ?)

M
Monsieur Samuel Burnand, incarnation légendaire du
Messager  boiteux
https://www.facebook.com/watch/?v=797585824153955

Transformation d’un démon en personnage sympathique et aussi populaire que les fautes d’ orthografe sur Fesse bouc (fesse de bouc, comme par hasard ?!)